L'Onction des

Malades

Qu’est-ce que l’Onction des Malades ?

La maladie et la souffrance ont toujours été parmi les questions les plus graves qui éprouvent la vie humaine: l'homme fait  l'expérience de son impuissance et de sa finitude.  Aussi  l'Église

propose-t-elle  un  sacrement spécialement destiné à réconforter ceux qui souffrent : l'Onction des malades. Ce sacrement n'est pas réservé aux  derniers  moments  comme  le laissaient entendre les  expressions  «  extrême onction »  et  «  derniers sacrements ».

Le vocabulaire a changé traduisant plus nettement l'approche compatissante de  l'Église  pour ceux qui sont malades. Cette vision plus globale décrit ce qu'est l'attitude chrétienne face aux sujets centraux de la vie et de la mort, de la santé et de la maladie. L'Onction des malades nous sensibilise au fait que, dans l'épreuve, il est possible de rencontrer Dieu. L'état de malade ouvre au Dieu et Père de Jésus Christ, afin qu'il guérisse et transforme notre existence.

(Anselm Grün, moine à l'abbaye bénédictine de Münsterschwarzach)

Qui peut la recevoir ?

L’Onction des malades est  destinée aux personnes atteintes d’une maladie grave, et à celles dont la santé et les forces déclinent de jour en jour.

 

Ce  sacrement  peut  être  renouvelé  quand  une personne,

déjà  gravement  malade, est atteinte d’une autre maladie, ou encore quand, au cours d’une même maladie,  l’état  d’un  malade  se  détériore gravement.

 

La demande du sacrement de l’Onction des malades doit être adressée à un prêtre.


"L'un de vous est malade : qu'il appelle les responsables de l'Église et que ceux-ci prient pour lui

en lui donnant l'onction d'huile au nom du Seigneur"

(Épître de Jacques 5, 14-15)

Responsable: Sylvain Lauzon

Prêtre

450-621-5521 poste 232

slauzon@paroisse-st-luc.org