VEILLÉE

PASCAL

VEILLÉE PASCAL

Que se passe-t-il durant la Veillée pascale ? 

Nous célébrons en Jésus mort et ressuscité celui qui illumine nos ténèbres. Cette liturgie ne prendra tout son sens que si l'on attend la nuit tombante, si le feu est un vrai et grand feu, si l'on allume à ce feu un cierge pascal unique (même si la veillée rassemble plusieurs paroisses), si l'on voit sa flamme se propager parmi les baptisés, si les fidèles entrent en procession à sa suite. A l'intérieur même de cette liturgie de la lumière doit être ménagée une lente et sûre progression L'invitation est forte pour prendre le temps tout son temps, tout le temps...

La vigile pascale est le point culminant de l’année liturgique. Tout ce que Jésus a dit et fait n’a de sens que par la résurrection. Le fait d’allumer le cierge pascal dans l’église noire nous rappelle que Jésus est notre unique Lumière. Cette lumière est transmise d’une personne à l’autre, allumant les petits cierges des fidèles jusqu’à ce que toute l’église soit illuminée par la lueur des chandelles.

La Bible nous parle de la relation entre Dieu et son peuple. Beaucoup de baptêmes ont lieu à la vigile pascale et tous les fidèles renouvellent leurs vœux baptismaux. L’Eucharistie est ensuite célébrée dans une grande joie parce que Jésus nous a tant donné !

CÉLÉBRONS  SAMEDI SAINT

Le samedi saint est un temps de passage, une expérience à vivre. Passer de la noirceur à la lumière ; passer de la peine de la Passion à la joie de Pâques. Tous ces passages nous introduisent à un grand mystère, la résurrection du Christ.

Dans cette nuit, nous nous rappelons comment Dieu nous accompagne dans nos traversées depuis le peuple Hébreux en passant par la Création. Dieu fait passer, Dieu donne la Vie. En cette période de crise, nous avons tous ‘à passer’ de l’ombre à la lumière. Et même si cette lumière est d’abord dans nos cœurs, nous avons à garder notre flamme allumée. Que le Christ, le Ressuscité, nous relève et nous garde dans l’espérance. Il est l’Alpha et l’Oméga.

Matériels à prévoir ou à ajuster selon le matériel accessible : 

  • un coin prière : petite table, image du Christ

  • cierge allumé (cette liturgie se vivra dans la noirceur ou du moins dans la pénombre)

  • chandelles ou lampions pour tous

  • une bible ou Prions en Église pour les textes du jour

  • accès à l’internet pour les chants et musique d’intériorité

À faire :

 

  • Prendre un temps de silence à la lueur du cierge allumé (prendre conscience de la noirceur qui nous entoure)

  • Après un bon temps de silence, allumer une chandelle ou un lampion

  • Lorsque tout le monde est allumé, un des parents lit l’exultet (vous trouverez le texte dans le Prions en Église)

  • Lire un ou quelques textes qui sont suggérés dans le Prions en Église

  • Lire l’Évangile selon saint Matthieu chapitre 28, verset 1 à 10

  • Nommer ce qui met de la lumière dans notre vie

  • Compléter par la prière du Notre Père

  • Écoute d’un chant (Celui que l’on croyait mort, Aux sources de la vie)

       (Après le chant, éteindre les chandelles)

  • Allumer quelques lumières

  • On peut terminer cette liturgie par un goûter festif.

 

Vive Pâques !!!